Le manque de considération – les entretiens d’embauche

Ma psychologue habituelle étant enceinte et en congé (elle a peut-être accouché, d’ailleurs ?), je rencontre sa remplaçante depuis quelques semaines.

La dernière fois, je lui ai parlé de mon appréhension terrible de passer des entretiens d’embauche, de l’énergie considérable que cela me demande pour une absence totale de résultat.

J’ai essayé de tout lui décrire, la peur de perdre mes idées bien sûr et de ne pas savoir me « vendre ». Mais aussi et surtout le fait que ce soit un lieu inconnu, avec des gens inconnus dans un bureau inconnu. Saluer les personnes, mais comment doser exactement la poignée de main ? Et associer le regard ? Tout en pensant à ce que je dois dire, je surveille mes mains. Ne pas les cacher sous la table. Ne pas les tordre. Ne pas arracher les petites peaux autour des ongles. Avoir l’air détendue. Souriante. Avenante. Motivée. Avoir un visage expressif. Regarder les personnes dans les yeux et s’il y en a plusieurs, s’adresser à chacune d’entre elles de manière à peu près égale. Évoquer mon parcours, me remémorer les choses, expliquer ce que je fais et ce que je ferais. Répondre du tac au tac.

Tout cela est trop dur pour moi, sans compter qu’en général, comme j’ai dû faire un effort vestimentaire, je ne suis pas à l’aise dans mes vêtements.

La remplaçante m’a dit qu’il fallait que je m’appuie sur d’autres réussites (par exemple, avoir joué du piano lors d’un mariage) pour avoir progressivement confiance en moi.

Ça m’a agacée car elle n’a pris en compte qu’une partie minime du problème. Est-ce que je ne sais pas expliquer ce qui me pose problème ou est-ce qu’on ne veut pas m’entendre ?

Quand j’expose ce genre de difficulté, j’entends toujours une certaine rationalisation : « non mais tout le monde a peur des entretiens d’embauche »…

11 commentaires sur « Le manque de considération – les entretiens d’embauche »

  1. Moi j’ai été du « bon coté du bureau » pendant 12 ans, je maîtrise pas mal le sujet.
    Je pense que la seule façon de te détendre est de désacraliser celui qui mène l’entretien. Se dire qu’il est payé pour ce job, mais qu’il n’est pas supérieur à toi : c’est juste un job en fait!
    Se dire que tu es juste un rdv de plus dans son agenda, juste ça!
    Et se dire que cet entretien n’est finalement qu’une discussion entre deux personnes, juste ça!

    Avec cette methode j’ai reussi 100% de mes entretiens quand j’etais candidate 🙂

    Aimé par 3 personnes

    1. Absolument d’accord ! Et si tu es convoquée en entretien cela signifie que ton profil est intéressant et digne d’intérêt. Focalise-toi là-dessus et fais-toi confiance ! Il « suffit » de confirmer tout cela à l’oral. C’est ton parcours et ta personnalité que tu vas vendre ! Tu peux aussi t’entraîner avant en demandant à ton chéri de prendre le rôle du recruteur.

      J'aime

      1. ah j’ajouterais qu’il ne faut pas te déstabiliser face aux questions pièges. Ce n’est qu’un test pour voir comment tu réagis. Tu peux répondre par l’humour (pas donné à tout le monde) ou éludez par une autre question.

        J'aime

  2. est ce que tu lui a explicité à la psy pourquoi c’est spécifiquement dur pour toi? parce que pour tout te dire hein, tu risques fort de finir par entendre un « tout le monde est un peu autiste »…. j’dis ça, j’dis rien mais j’te l’dis quand-même, parce que ça tourne toujours autour du même thème, ma douce….
    ceci dit, le conseil de « la poule » est un très très bon conseil (je m’appuie sur ma double propre pratique et pro, comme elle, et en qualité de chercheuse d’emploi) mais peut-il être suffisant? ça dépend aussi de l’énergie disponible et mobilisable en plus de toutes les stratégies de camouflage-adaptation que tu décris… on lutte tellement au quotidien pour paraitre « normale » qu’on puise beaucoup dans nos réserves d’énergie et ça finit par nous bouffer (et ça, sans compter ce que la pma nous a couté aux plans émotionnel, physique etc etc)…
    et pour finir, peut-être que tu peux améliorer ta façon de dire, mais ça ne garantira pas pour autant la capacité (ou l’envie) de l’interlocuteur de s’assurer bien comprendre tes propos… même si c’est censé être son job… et puis comme tu as tendance à tout voir d’emblée, à tisser moult liens, rappelle-toi que tout le monde ne fonctionne pas forcément comme ça, ni à la même vitesse que toi! 😉
    ah et juste un autre point! « absence totale de résultat » est un abus de langage! bien sûr qu’il y a un résultat: tu es allée aux entretiens! d’une part tous les postulants n’accèdent pas forcément à un entretien, et d’autre part tu es riche d’une nouvelle expérience d’entretien (idéalement à débriefer- lorsque c’est possible – avec les personnes qui t’ont reçue pour bien cerner ce qui était en ta faveur et ce qui t’aurait, selon eux, manqué pour décrocher le job).
    bises enneigées 😉

    Aimé par 2 personnes

  3. Je ne sais pas si tu expliques mal mais en tout cas, écrit ici, j’ai tout compris, c’est comme si j’étais à ta place, je n’aime pas aller dans un lieu inconnu face à une personne que je ne connais pas. Essaie d’être positive ou peut-être t’entraîner avec une amie ou pourquoi pas te filmer en faisant ta présentation. Bises de soutien. J’espère que tu décrocheras le job que tu souhaites !

    J'aime

  4. Moi aussi j’ai peur en entretien d’embauche et j’en avais passé un catastrophique, tétanisée par le stress, j’arrivais plus à respirer. C’est dur de se mettre en valeur, alors qu’on est plutôt modeste et discret à la base. Il y a quelques mois j’ai été admissible à un concours, et en intro il fallait se présenter durant 5 minutes, l’angoisse. Je me suis bien préparée grâce à l’aide (méthodo, entrainements) de mes collègues, et j’ai fait une séance avec une sophrologue qui m’a donné des exercices de visualisation et corporels, je pense que ça a bien aidé ! J’ai bien réussi du coup et j’ai réalisé que la préparation, les entrainements ça fait beaucoup, et aussi l’attitude du « jury » qui était bienveillant. Je pense qu’avec les entretiens, on met tout sur ses épaules mais il ne faut pas oublier que c’est aussi un échange et que parfois on rate parce qu’en face on ne fait rien pour nous mettre à l’aise, que le courant ne passe pas ou que le job en question ne nous correspond pas vraiment.
    J’espères que tu trouveras un job qui te plait 🙂

    J'aime

  5. Je comprend tout a fait ce que tu as décris car je suis exactement comme toi ….(étant au chômage) il faut que je trouve a faire de ma vie et les entretiens me tétanisent tout comme toi et encore plus de faire mon entrée dans une nouvelle boîte avec plein d’inconnu et de réussir a faire mon job sans mourir de stress et oui le manque de confiance en soi ça ne s’explique pas surtout quand on est passé par pas mal d’epreuves ça n’aide pas…
    Quand j’ai commencé à bosser je loupais tous mes entretiens d’embauches puis après ce fut le contraire (pourquoi peut être parce que j’étais plus détendue et que je me disais que si j’avais pas le job ce n’était finalement pas grave mais je le pensais vraiment).
    Aujourd’hui c’est différent avec l’âge

    J'aime

  6. Que j’ai ben ça me panique de rester sans travail ….de ne jamais rien retrouvé ….ou de vivre une mauvaise expérience dans la future boîte ….
    Je pense que ta psy n’est pas très doué malgré tout parce que c’est un réel stress tout ça …

    J'aime

  7. Ma grand mère me disait : imagine les en train de faire caca ^^ c’est tellement normal d’avoir peur… c’est difficile de se sentir juger surtout si on traverse une phase de manque de confiance en soit. Courage, tu as de belles qualité. Soit bienveillante avec toi même. Bises !!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s