Du vélo et des pensées

Je pédalais tranquillement, profitant de cette jolie journée ensoleillée, quand je me suis mise à dérouler mes pensées (c’est souvent plus fatigant que de faire du vélo). J’avais hésité à prendre les petits chemins à travers champs, craignant qu’ils ne soient trop boueux. Il avait énormément plu ces dernières semaines et j’avais peur de m’embourber (déjà que mon vieux VTC déraille minimum une fois par mois…).

J’ai emprunté un premier chemin, pour tester, me disant que je ferais demi-tour si cela s’avérait trop galère. J’ai rapidement été très surprise de constater à quel point la terre était sèche. Les crevasses étaient déjà de retour (avaient-elles seulement disparu ?) et même au fond des plus profondes ornières, il n’y avait qu’un peu d’humidité. Cela m’a inquiétée. Les dernières pluies, bien qu’intenses et démoralisantes, sont insuffisantes pour combler des mois et des mois de sécheresse.

Un troupeau de vache m’a regardée passer et j’ai pensé ironiquement : « ma future viande ». Je mange en réalité de moins en moins de viande – j’ai notamment demandé un régime végétarien au travail. Mais c’est une réalité, ces vaches sont élevées pour être mangées. Et quand on sait qu’au niveau mondial, on consomme de plus en plus de viande et qu’une SEULE vache peut boire jusqu’à 100 litres d’eau par jour en été, il y a de quoi s’inquiéter. 100 litres d’eau (et même si ce n’est que 80 litres par exemple) par jour par vache en été, c’est énorme. Insoutenable. Suicidaire.

Et j’ai pensé aux enfants que j’aurais voulu avoir… aurait-ce été raisonnable ? Quand on sait qu’ils seront fort vraisemblablement confrontés à des pénuries d’eau, d’alimentation, d’énergie…?? Ce qui, forcément, entraînera de nouvelles guerres, de nouveaux déchirements ? Comment pourrons-nous leur justifier nos choix ? Pourront-ils comprendre que nous avons préféré surconsommer de l’inutile plutôt que préserver les ressources ?

8 commentaires sur « Du vélo et des pensées »

  1. Nous avons un peu la même réflexion. Mon homme est agriculteur mais il cultive essentiellement des céréales (et sans pesticides), il lui reste moins de 10 bovins. Il dit que l’élevage, ce n’est plus d’actualité car de moins en moins de gens mangent de la viande. Et concernant les enfants, on se dit que si on veut conserver notre planète avec un maximum de ressources, autant ne pas avoir d’enfants. Cela nous aide aussi dans notre cheminement « sans enfant ».

    J'aime

  2. Je comprends ce que tu veux dire, mais vois-tu, je mets ça en perspective avec les piscines qui poussent comme des petits pains dans les jardins des gens (et je te cause pas des jacuzzi…y’en a même des gonflables…) : combien de m3 (eau et sol, because béton ou fibre de verre…) pollués pour que 2 guignols aillent se tremper la raie ???
    Alors bon les vaches…MAIS, il est évident que la surpopulation est un problème, comme tu le dis, on va peiner à nourrir tout le monde…

    Aimé par 1 personne

  3. Selon la durée de la pluie (genre la trombe d’eau brusque) et la nature du sol de surface (genre argile) ça ne me choque pas forcément, ça ne m’inquiète pas automatiquement sur le bilan hydrique de la zone.
    L’inverse aurait peut être même été contre productif : une argile gorgée d’eau serait devenue imperméable, l’eau aurait alors ruisselé au lieu de s’infiltrer entre les crevasse pour aller remplir les nappes.
    Techniquement, si tu veux en savoir plus on en parle en mp, on doit pouvoir cibler des infos sur le BV qui t’intéresse ! [j’ai bien compris que ce n’était pas le fond du sujet je rassure le clampin de base sur ma capacité à interpréter les articles utdqe je lis 😅 mais te connaissant je sais aussi que le fond technique et l’état des réserves hydriques peut présenter un réel intérêt pour toi]

    J'aime

  4. On s’interroge aussi souvent sur le monde que nous allons laisser à notre fils, aux générations futures au sens large, et c’est assez angoissant… On essaie d’apporter quelques changements dans notre mode de vie, mais l’avenir nous semble quand même bien sombre…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s